• Home  / 
  • Vidéoprojecteur
  •  /  Videoprojecteur ou rétroprojecteur, quelles différences et comment bien choisir ?

Videoprojecteur ou rétroprojecteur, quelles différences et comment bien choisir ?

videoprojecteur ou retroprojecteur

Avez-vous envisagé d’investir sur un vidéoprojecteur à des fins professionnelles et personnelles ? 

Mais vous ne savez pas comment le choisir parmi tous les modèles présents sur le marché ?

De l’entrée de gamme jusqu’au nec plus ultra, comment trouver le modèle qui sort du lot ?

Quelles sont les caractéristiques à observer pour connaître les performances du vidéoprojecteur ? 

Soyez rassurés, car désormais, vous êtes tombé sur le bon article. En effet, la chronique suivante va vous guider pour le choix d’un vidéoprojecteur selon vos usages comme la présentation de projets de toutes sortes ou la diffusion de films comme au cinéma.  

Les 2 types de rétroprojecteurs

Avant de commencer, il faut bien faire la différence entre le vidéoprojecteur et le rétroprojecteur même s'ils ont pour principe de base la projection. Pour le rétroprojecteur, il en existe 2 types: épiscope et diascope. Les rétroprojecteurs épiscopes et diascope ont pour point commun de ne diffuser que des images fixes.

Le rétroprojecteur diascope, encore présent dans la plupart des écoles, permet de diffuser des documents transparents sur un mur. Le rétroprojecteur épiscope permet de diffuser des images fixes provenant de supports papier: livres, photos, journaux… Par ailleurs, le rétroprojecteur possède une faible luminosité à cause de son type de lampe de retroprojecteur moins cher : la lampe à incandescence. Le vidéoprojecteur diffuse aussi bien des images fixes que des vidéos. 

Comment bien choisir son projecteur ?

Après cette petite explication, il est enfin possible d’aborder plus en détails les caractéristiques sur lesquelles il faut s’attarder pour le choix d'un vidéoprojecteur. En réalité, le choix va dépendre surtout de vos usages. Si vous êtes en déplacement très souvent, il y a sur le marché des vidéoprojecteurs ultra-compacts, appelés picoprojecteurs qui ont la particularité d’être facilement transportables. Actuellement, il y a des vidéoprojecteurs ultra-compacts qui affichent des images allant jusqu’à 1080 p..

Pour ce qui est de l’espace de stockage, les constructeurs ont opté soit pour l’installation d’un port USB pour l’introduction d’une clé soit l’ajout d’un port SD/SDHC pour les cartes mémoires. L’inconvénient principal des vidéoprojecteurs ultra-compacts réside dans sa faible luminosité. Si vous êtes plutôt un grand cinéphile ou un gamer pro, il faut investir, dans ce cas, pour un véritable vidéoprojecteur. Cependant, un critère est à prendre en compte : la pièce où se trouvera l’appareil.

Attention à la luminosité

Dans une pièce, il faut vérifier sa luminosité et sa superficie. Pour ce qui est de l’espace de la pièce, si la pièce est petite, il faut opter pour vidéoprojecteur équipé d'une focale courte, voire d'une ultra-courte. Si la pièce est trop lumineuse, il faut absolument prendre un vidéoprojecteur avec une forte luminosité avec 2500 lumens. Sinon, optez pour un vidéoprojecteur qui propose au minimum 1500 lumens. Prenez note que la luminosité du vidéoprojecteur diminue au fur et à mesure de l'éloignement de l'écran.

Prenez note que la luminosité du vidéoprojecteur diminue au fur et à mesure de l'éloignement de l'écran.

Ne vous trompez pas de technologie de projection

Pour un consommateur ordinaire, le langage technique utilisé pour décrire le vidéoprojecteur est bien déroutant. En effet, les vidéoprojecteurs utilisent trois types de technologies d'affichage : DLP, le LCD (ou Tri-LCD) et le Laser. Le DLP ou DMD est constitué d'une puce DLP, d’une source de lumière et d’une lentille pour réfléchir l’image. Appréciés pour l’intensité de leurs couleurs, soyez vigilants si vous ressentez "l'effet arc-en-ciel" qui se manifeste par l'apparition d'éclairs colorés sur les images et peut provoquer des migraines.

Le LCD est constitué d’une triple matrice LCD alimentée par un flux lumineux venantd'un modèle comme une lampe videoprojecteur Viewsonic. Les couleurs sont plus naturelles par rapport au DLP. Quant au Laser, c’est une technologie assez chère, car elle assure une colorimétrie plus stable et homogène tout en étant plus écologique avec 20 000 heures de fonctionnement. 

Ni de fonctionnalités derniers cri

Parallèlement, il faut s’attarder sur 3 autres technologies : la 3D, la diffusion sans-fil et l'Ultra HD. La 3D est idéal sur un grand écran. Pour éviter d’être encombré par des fils qui traînent partout, il y a diffusion sans-fil. Bien qu'onéreux, les Vidéoprojecteurs Ultra HD se démocratisent de plus en plus. L'avantage réside dans sa résolution 4 fois plus précise qu'en Full HD.

A vous de choisir

Pour résumer, le rétroprojecteur diffuse des images fixes uniquement alors que le vidéoprojecteur diffuse aussi des vidéos. Avant tout, il faut toujours tester un vidéoprojecteur avant de l’acheter, car il y a aussi d’autres détails à prendre en considération comme le bruit qu’émet l’appareil une fois en marche. Prenez en compte l’usage que vous allez en faire et du lieu où il trônera fièrement dans votre pièce. Choisissez un modèle ayant 1500 lumens voire 2000 lumens pour éviter tout gène visuel. Privilégiez le LCD si vous cherchez à avoir un appareil abordable.