• Home  / 
  • Vidéoprojecteur
  •  /  3 raisons qui expliquent pourquoi les vidéoprojecteurs 3D sont morts et ce qu’il vous faut à la place

3 raisons qui expliquent pourquoi les vidéoprojecteurs 3D sont morts et ce qu’il vous faut à la place

Lors de son apparition à la sortie du film Avatar en 2009, la technologie 3D semblait prometteuse. Les utilisateurs toujours avides d'améliorer l'expérience vécue lorsqu'ils regardent un film ou jouent à un jeu vidéo étaient conquis d'avance par cette perspective. Finalement la technologie 3D aura duré moins d'une décennie. Les constructeurs d'écran plat ont abandonné la technologie et c'est au tour des fabricants de vidéoprojecteurs de faire la même chose. Quels sont les raisons de cet échec? Quelle est l'alternative pour toujours améliorer le plaisir de se retrouver au fond de son canapé? 

1. Un rendu décevant

Qui n'a jamais rêvé de se retrouver dans la jungle amazonienne, dans les rues de New-York ou en haut de l'Everest depuis son canapé? L'immersion totale est recherchée par bon nombres d'utilisateurs.

A sa sortie, la technologie 3D devait nous permettre d'atteindre cela. Après quelques balbutiements, tout le monde pensait que la technologie allait évoluer. Malheureusement ça n'a pas été le cas et elle est resté au stade de gadget comme beaucoup de personnes la définissent. Elle se contente de quelques effets spéciaux, et n'est pas au point au niveau de la résolution et des fréquences d'affichage. Des défauts qui ne permettent pas d'apprécier la vision 3D, du moins pas au niveau espéré.

2. Un confort d'utilisation à améliorer

L'utilisation des lunettes a été un frein à la propagation de la 3D. Le principe de la 3D est de fournir deux images, une pour l'oeil gauche et une pour l'oeil droite. Les lunettes sont donc nécessaires pour détecter et afficher la bonne image à chaque œil. Ce n'est cependant pas très agréable de porter des lunettes en soirée avec des amis ou en famille; pour regarder un film seul ou en couple pourquoi pas. Je pense quand même que ce frein aurait pu être franchi si le rendu permettait l'immersion attendu par tous.

Certains constructeurs ont d'ailleurs conçu des téléviseurs 3D sans lunettes mais ils n'ont pas su tirer leur épingle du jeu non plus. Pourquoi me direz-vous? Cette technologie nécessitait un certain angle de vue afin de voir correctement la 3D sinon on était dans le flou... déjà un signe de l'avenir de la technologie. 

3. Un matériel exigeant et cher

Pour accéder à la 3D, il faut un téléviseur 3D ou un vidéoprojecteur 3D mais il faut aussi un lecteur Bluray 3D, les films en 3D, la console de jeux et les jeux adaptés et les lunettes dont on a déjà discuté. Très souvent l'évolution des technologies se fait par étapes successives. Avec la 3D, tout devait s'adapter et conquérir les utilisateurs pour s'imposer.  

Les diffuseurs n'ont pas non plus franchi le pas pour permettre de voir les programmes télé gratuit en 3D. La Coupe du Monde 2010 a été précurseur avec des diffusions de match en 3D mais ça n'a pas suffit à créer un effet "boule de neige".

Le renouvellement de tous les systèmes et le surcoût lié à la 3D pour un rendu décevant n'a pas eu raison de la folie des utilisateurs à découvrir de nouvelles technologies. Et oui, encore faut-il qu'elles valent le coût?

L'alternative pour améliorer l'immersion : la 4K

La 3D déjà délaissée au profit de la 4K. Est-ce justifié? Qu'est-ce que peut apporter la 4K? On vous répond!

La 3D c'est fini, les constructeurs se sont dirigés vers la technologie 4K. Plusieurs articles décryptent la 4K et vous permettent d'en savoir plus et de savoir si vous devez franchir le cap et acheter un vidéoprojecteur 4K.

Vous hésitez encore, vous vous demandez si vous en avez vraiment besoin ou si votre équipement actuel vous suffit, lisez cet article qui vous aidera à faire le bon choix.

Pour conclure: si vous aimez être à la pointe de la technologie, tester les nouvelles possibilités fournies par les constructeurs, la 4K est faite pour vous mais attention malgré des tarifs en baisse, le budget reste conséquent!